Informations générals
Barranco del Infierno
Teide parc national
Teno montagne
Plages
Le nord de l'île
Hotel Bahia Principe
Météo et climat
Aéroports
D'autres infos
Location de voitures
Climat canarien
Mentions légales
Service scanne
Banniére

Le nord de Ténérife

Scan-Service

Dans le nord se trouve Ténérife direct derriére les flancs abruptifs de Teide sur une grande surface trés profonde vis á vis á la mer, de sorte qu'il y aura baucoup de place pour les lotissements et villes. L'alizé du nord-est, qui reste accroché aux versants de la montagne dans le nord-est de l'île, apporte avec-lui beaucoup d'humidité, de sorte que toute la région du nord reste prolifique et verte.

Ténérife du nord sur la carte

Malgré que la plupart des visiteurs de Ténérife relient le nord de l'île avec le bastion de tourisme Puerto de la Cruz, je commence avec la petite ville de Garachico, car elle est historiquement plus importante que la grande ville d'á côté.

Garachico

Jusqu'au début du 18.siécle Garachico a été la ville la plus importante de tout le nord de Ténérife, car Garachico possédait le port le plus grand et important de toute l'île. En 1706 détruisaient les grandes écoulements de lave du Volcán Negro le petit village avec son gros port. Les anciens habitants du village pouvaient se réfugier au bon moment; mais quand ils retournaient vers leur village aprés l'extinction du feu, ils le touvaient totalement couvert de lave.

La petite ville de Garachico avec ses 6000 habitants Roque de Garachico

Les revenants des habitants du village construisaient leur petit village sur un ardillon de lave refroidit étendu maintenant jusqu'á la mer. Le port ne pouvait plus être restauré, ainsi devenait Puerto de la Cruz le port central de l'île. Pendant que Puerto de la Cruz s'est développée fortement au fils des siécles peu á peu devenait Garachico un village sans importance.

Bassin de baignade dans la mer á Garachico

Aujourd'hui compte Garachico environs 6000 habitants et se présente aux visiteurs comme un chaleureux village á l'écart de la grande foire touristique. Directement dans la route du port se trouve le Castillo de San Miguel, un ancien fort, á partir duquel a été le village protégé contre les ennemies venant de la mer. Contre un petite somme d'argent on peut voir dans l'intérieur une exposition des minérales et coquillages.

Direct á côté du Castillo se trouve un bassin attractif de baignade. Chaque bassin est artistiquement dans un paysage de rochers de lave déchiquetés. A partir du déferlement vient certes réguliérement dans chaque bassin de l'eau fraîche de la mer, mais il y a aucune vague et l'eau est magnifiquement clair, de sorte qu'on peut voir la profondeur. L'accés est gratuit; derriére cela se trouvent quelques cafés et restaurants.

Icod de los Vinos

Si on prend le chemin á partir de Garachico sur une bonne voie construite en direction de Puerto de la Cruz on atteind ainsi une petite ville appelée Icod de los Vinos vorbei. Comme il est indiqué du nom, l'endroit est célébre á cause de ses vins. Il y a plusieurs débits de vin dans cet petit endroit, oú on peut déguster et naturellement acheter les vins locaux.

Le grand et immense arbre Drago du monde en Icod de los Vinos Le Parque del Drago en Icod de los Vinos

Les 20.000 habitants de la petite ville ne remercient pas seulement sa célébrité au vin mais aussi á l'unique arbre. Ici se trouve en faite le plus gros et immense arbre Drago du monde. Pendant qu'on peut évaluer et faire des indications relatives sur sa grandeur (15 m de grandeur, 4 m de diamétre de dessous, varient énormément les indications sur son âge: de 300 années jusqu'á plus de 2000 années suffisent les informations sur l'âge.

Déjá á côté de l'arbre se trouve un petit jardin botanique agréable, qu'on peut visiter pour 3 € d'accés. Lá-bas on ne trouve pas seulement des plantes éxotiques, oiseaux canariens et sauriens mais on a aussi une vue agréable sur le somptueux arbre Drago. Encore imposant est la vue directe vers le haut jusqu'au sommet Teide lors d'un agréable Temps.

La Orotava

Les 40.000 habitants appartenant á la ville La Orotava ne profitent du tourisme qu'en forme de visiteurs journaliers. Aprés tout a été appelée la vallée de la Orotava comme la vallée-Orotava, dans laquelle se trouve également les villes de Puerto de la Cruz et Los Realejos. Ce niveau de la vallée est naît lors de l'énorme toboggan avant 170.000 années.

La Orotava et Puerto de la Cruz de 2000 m de hauteur Le Teide á partir du nord de l'île

La Orotava a été bâtit des espagnoles en 16. siécle, car ils se laissaient établir dans cet endroit de bons revenus agricoles á cause des bons circonstances climatiques. Plusieurs fleuves coulent vers le bas jusqu'á la mer á partir des montagnes, de sorte que la sol devenait trés fertile et utilisable. Il semble presque incroyable, que Puerto de la Cruz était autrefois "seulement" le port de la ville Orotava. La ville a été certes détruite au début du 18. siécle par un séisme, mais toute la ville a été rapidement construite.

Aujourd'hui on visite la ville comme touriste en forme d'une excursion mi-journaliére. Dans la ville ancienne régne une animation hectique tant pour les gens que pour les automobiles. Il y a beaucoup de jolies maisons á visiter et dans plusieurs petits cafés routiers on trouve un peu de tranquilité et détente.

Puerto de la Cruz

La capitale du nord de Ténérife est incontestablement Puerto de la Cruz. Originel a été l'endroit seulement le port de La Orotava, duquel seront transportées les marchandises agricoles (principalement canne á sucre) et vin. Aujourd'hui est Puerto de la Cruz un impressionant fief touristique. Les immenses blocs hôteliers et les châteaux á coucher l'un á côté de l'autre surgissent et se dépassent reciproquement. On ne peut pas parler de beauté.

Hôtels sur la côte de Puerto de la Cruz Promenade piétoniére á Puerto de la Cruz

Pourquoi est Puerto de la Cruz ainsi attractif pour les touristes? le clima est certes annuellement doux et égalisé, mais la ville est souvent couverte de nuage á cause de l'alizé du nord-est. Directement dans la ville il n'y a pas une convenable plage. Pour cela danse l'ours sur Puerto de la Cruz pendant toute la nuit. Déjá pendant la journée on sera attentif, sur tout ce qu'il se passe dans la nuit: on ne marche pas plus de 50 m sur la belle promenade de rive sans avoir une parole adressée sur les restaurants ou obtenir des prospectus dans les mains.

Des immenses paysages de piscines sur Costa de Martiánez Des immenses paysages de piscines sur Costa de Martiánez

Le bloc de béton de la ville peut paraître laid, splendide sont comme conpensation les plusieurs parcs dans la ville. Si on fait notre promenade principale du Parque Maritimo Municipal jusqu'á Lido San Telmo, de sorte qu'on trouve des bassins de baignade en mer, qui dépassent en grandeur tout paysage de piscine que j'ai déjá vu. Lá-bas trouvent de milliers de touristes place dans les piscines et sur les chaises longues sans avoir le sentiment d'être collé reciproquement.

Le jardin de plage exotique Playa Jardin Le jardin de plage exotique Playa Jardin

Le beau parc que j'ai vu sur Puerto de la Cruz, est Playa Jardin, alors un jardin de plage (traduit littéralement). Derriére une grande plage dans l'ouest de la ville se trouve un immense jardin exotique avec des plantes impressionantes de toute catégorie. Sur cette plage et dans ce jardin on trouve la tranquilité, qu'on ne trouve normalement nulle part ailleurs sur Puerto de la Cruz.

Dans la proximité du Playa Jardin se situe le Loro Parque. Il s'agit d'un immense centre de loisirs. Autre fois était le grand parc de 12 hectars un immense parcs de perroquet; aujourd'hui on trouve aussi des singes, poissons et autres animaux. En dehors des animaux se trouve un cinéma panoramique, plusieurs restaurants et également tout, ce qui appartient á un parc de loisirs. L'accés coûte environ 15 €; une visite vaut sans doute la peine lors d'un mauvais temps. Lors d'un agréable temps il y a toutefois beaucoup de plus beaux endroits á découvrir sur l'île.

Retour vers la table de matiére Ténérife